precast wiki

Explication claire des termes techniques

Plafond de corps creux
Système de plafonds : Plafond de corps creux

Le plafond de corps creux sont caractérisées par leurs cavités continues qui résultent en une réduction du poids.

Les dalles alvéolaires possèdent des cavités continues dans le sens de la longueur. Une réduction du poids est obtenue, d’une part, par l’utilisation de béton léger et d’autre part, par les chambres creuses. Les chambres creuses génèrent une réduction d’env. 50% du poids, une meilleure isolation thermique et sont idéales pour la pose de câbles électriques.

Termes associés: PLANBAR, Plafond d'elements, Plafond massif, BubbleDeck, Plafond TT

Plan de gestion de projet BIM
BIM Execution Plan (BEP)

Le BAP est une synthèse de toutes les activités des acteurs du projet, en ce qui concerne le BIM.

Le plan de gestion de projet BIM permet de décrire, de façon stratégique, la collaboration basée sur le BIM dans le cadre du projet. Les niveaux de détail sont souvent prédéterminés par le donneur d’ordre. Ce plan définit les principaux objectifs BIM, les structures organisationnelles ainsi que les demandes d’interaction des différents participants. Il comporte des informations sur les projets, les acteurs des projets, les objectifs et les stratégies des projets.

Source: Allplan

Termes associés: BIM Management

Artificial Intelligence
L’intelligence artificielle dans l’industrie 4.0

L’Artificial Intelligence est basée sur la reconnaissance des formes et est capable de générer,de façon autonome, des connaissances à partir d’expériences.

L’Artificial Intelligence (AI) ou intelligence artificielle (IA) désigne la tentative de reproduire des structures décisionnelles et de développement humain dans des algorithmes logiciels, de sorte que les fonctions se multiplient dans ces algorithmes. Ce logiciel « auto-adaptatif » paraît donc « intelligent » mais ce développement continu ne peut se produire que dans les paramètres prévus. Exemple : Un programme d’IA qui joue aux échecs s’améliore et apprend quelque chose de nouveau à chaque partie, il ne saura toutefois jamais jouer au jeu du moulin.

Termes associés: Augmented Reality

Augmented Reality
Planification de la production à l’aide de techniques virtuelles

L’Augmented Reality (AR) ou « réalité augmentée » associe des objets du monde réel à des informations virtuelles. L’AR favorise la planification de la production lors du processus de production et de la fabrication.

L’Augmented Reality, ou AR ou « réalité augmentée » permet d’afficher des informations dans l’environnement réel, à propos des objets existants. L'objectif est de générer une perception augmentée de la réalité et de compléter le monde réel avec des choses artificielles. Les entreprises misent de plus en plus sur l’AR, y compris dans de nombreux secteurs de la production. Une réalité augmentée est notamment générée par des lunettes spéciales, des Smartphones & tablettes ainsi que par des projections.

Quelques exemples d’utilisation de l’Augmented Reality dans la fabrication :

  • Montage - Observation du produit sous tous les angles, instructions d’installation, informations sur les différentes pièces
  • Utilisation et maintenance de composants – Les pièces détachées à l’intérieur d’un composant sont visibles
  • Logistique - interconnexion entre l’AR et le système de stockage

Il en résulte de nombreux avantages :

  • Réduction des erreurs de production grâce à un affichage continu des étapes suivantes avec des données complémentaires
  • Simplification du travail grâce à une représentation précise de la position des pièces détachées
  • Augmentation de la productivité et de la qualité grâce à des flux d’informations plus rapides et réduction du risque d’erreur
BIM Booster
Amélioration du flux de travail et augmentation de l'efficacité

Le BIM Booster permet un travail interdisciplinaire sur un modèle de construction commun et contribue à améliorer le flux de travail.

Avec le Booster BIM de Precast Software Engineering, le traitement de projets complexes et de grande envergure peut être considérablement accéléré. Il suffit de séparer les données de base de la pièce préfabriquée des informations détaillées requises pour la production. Le BIM Booster permet d'attribuer différents rôles et droits d'accès au sein d'une équipe, ce qui permet un contrôle et une surveillance souples.

Termes associés: Building Information Modeling, PLANBAR

BIM Collaboration Format
Échange d’informations entre les solutions logicielles BIM

Le BIM Collaboration Format sert au transfert de certaines informations sélectionnées à partir de modèles de construction plus importants.

Le BIM Collaboration Format est disponible, pour la première fois, dans la version IFC4 et constitue un tout nouveau format IFC. Les modifications apportées à un modèle sont surlignées et des informations sont transmises. L’objectif est, dans un premier temps, de n’échanger que les informations surlignées et non pas l’intégralité du modèle. Les éléments concernés peuvent ensuite être adaptés et repris. Il s’agit alors d’un message codé dans lequel un logiciel communique à l’autre logiciel des informations sur certains objets. Chaque fichier BCF est associé à l’objet auquel il se rapporte via l’IFC ID universelle, ce qui garantit une attribution claire et sans équivoque.

Source: Allplan

Termes associés: Building Information Modeling, IFC, buildingSMART

BIM Management
Coordination et gestion efficaces des composants BIM

Le BIM Management décrit la gestion centralisée, stratégique et d’accompagnement de projet, des processus BIM.

Le terme BIM Management est un terme générique qui décrit la gestion centralisée, stratégique et d’accompagnement de projet, des processus BIM ainsi que la réalisation des objectifs BIM dans le cadre d’un projet. La mise en œuvre est du ressort de toute l’équipe projet, toutefois, les principaux responsables sont les BIM Managers (homme ou femme) et les Coordinateurs/coordinatrices BIM.

Source: Allplan

Termes associés: Coordinateur BIM, BIM Manager

BIM Manager
Gestion et suivi de projets BIM

BIM Manager (homme ou femme)

Le/la BIM Manager contrôle l’intégralité du processus, de la phase initiale de planification à la l’achèvement d’un projet.

Le/la BIM Manager est responsable, de manière interdisciplinaire, de la qualité et de la coordination de tous les modèles du processus. Toutes les activités allant de la phase initiale de planification à l’achèvement d’un projet, entrent dans son domaine de compétences. Il/elle veille au respect du budget et du calendrier, vérifie si de nouvelles directives ont été définies et gère les flux opérationnels.

Termes associés: Plan de gestion de projet BIM, Coordinateur BIM

BIM XD
Les sept dimensions BIM

BIM s’étend aux dimensions géométriques et les complètent avec les facteurs Temps (4D), coûts (5D), données d’exploitation (6D) et cycle de vie (7D).

En lien avec le BIM, les dimensions longueur, largeur et hauteur jouent certes un rôle important mais on parle également souvent de 4D, 5D ou même 6D. On en est même aujourd’hui à la 7D.

Pour la dimension BIM 4D, aux trois dimensions spatiales courantes, s’ajoute la dimension temporelle pour laquelle tous les éléments d’un modèle sont affectés aux opérations d’un calendrier.

La dimension BIM 5D ajoute la notion de coûts associés au fil du temps. Les différents éléments du modèle constituent la base des quantités enregistrées avec des prix.

Dans la dimension 6D, des informations sont jointes aux différents éléments du modèle, informations résultant de leur fabrication effective et de la transformation d’un élément de construction virtuel en un élément réel. Un modèle 6D ou les objets qu’il contient, correspond donc à l’état de construction réel.

La dimension BIM 7D tient compte de la phase globale d’exploitation du bâtiment. Pour cela, les différents éléments du modèle reçoivent des informations complémentaires sur leur utilisation et leur entretien qui peuvent être traitées pour l’intégralité du modèle de bâtiment.

Source: Allplan

Termes associés: Building Information Modeling

BubbleDeck
Système de plafonds: BubbleDeck

La BubbleDeck est une dalle bidirectionnelle à corps creux et constitue l’évolution des dalles à corps creux courantes.

La BubbleDeck est une dalle bidirectionnelle tendue, à corps creux. La principale différence avec une dalle de plafond en béton armé réside dans le fait qu’env. un tiers de la masse, c’est à dire du matériau et donc de la charge propre, est économisée grâce à l’intégration de corps creux de forme sphérique et n’a pas à être absorbé comme une charge.

Termes associés: PLANBAR, Plafond d'elements, Plafond massif, Plafond de corps creux, Plafond TT

Building Information Modeling
Planification intégrée

Le Building Information Modeling englobe toutes les activités permettant de générer des données numériques de modélisation des bâtiments qui servent de base à toutes les activités de construction : du développement à la planification, jusqu’à la réhabilitation ou la démolition.

Le Building Information Modeling, plus connu sous l’abréviation BIM, met à disposition des données numériques de modélisation des bâtiments contenant toutes les informations pour une chaîne de processus complète, pour la conception, la planification, la réalisation, la construction, l’utilisation et l’interruption d’un ouvrage. L’objectif est d’assurer la continuité des données et des informations tout au long du processus et d’exclure une saisie répétée des données, susceptible de prendre du temps et de générer des erreurs, afin d’aboutir à une plus grande transparence tout au long du processus pour tous les intervenants.

Termes associés: PLANBAR, TIM, BIM Booster

Building Internet of Things
Utilisation de l’IoT dans la gestion des bâtiments

Le Building Internet of Things est rattaché à l’Internet of Things et est utilisé dans la gestion des bâtiments.

Le Building Internet of Things est rattaché au concept de l’Internet of Things et l’applique à tous les éléments du bâtiment qui peuvent être reliés via un réseau/Internet. L’utilisation de l’IoT dans la gestion des bâtiments résulte en des Bâtiments intelligents et donc en des villes intelligentes. Les objectifs du BIoT sont notamment une augmentation de l’efficacité énergétique des bâtiments, une diminution de la consommation énergétique, une simplification du quotidien des habitants ainsi qu’une optimisation des résultats financiers.

Ceci permet notamment d’utiliser le système HVAC (chauffage, ventilation, climatisation), l’éclairage ou l’équipement de sécurité, de façon plus efficace et plus économique. 

Voici quelques exemples d’utilisation du BIoT :

  • Pilotage de l’éclairage du bâtiment
  • Programmation du chauffage et de la climatisation
  • Pilotage et contrôle de la consommation d’énergie

Termes associés: Internet of Things

CUSTOMER EXCELLENCE Services
CUSTOMER EXCELLENCE Services

Nos services vous permettent de vous concentrer sur vos tâches principales et vous aident à exploiter pleinement le potentiel de vos logiciels.

Cela comprend, entre autres, le :

  • Optimisation holistique de vos processus et systèmes pour accroître la productivité
  • Changement de logiciel sans risque et agile
  • Une formation sur mesure pour un transfert de connaissances efficace
  • Une aide rapide dans le travail quotidien avec PLANBAR et TIM
  • Mise en place d'une infrastructure informatique qui soutient votre entreprise de manière optimale

Termes associés: PLANBAR, TIM

Common Data Environment
Un espace projet virtuel pour les équipes de projet

Le Common Data Environment est une plateforme de projets numérique qui sert de source d’information à tous les intervenants.

Un Common Data Environment (CDE) est une plateforme de projets numérique ou un espace projet virtuel qui sert de source d’information aux équipes projet pour collecter, gérer et diffuser des documentations. Le CDE gère les modèles graphiques et non graphiques et offre à chaque équipe le libre accès aux informations. 

Le Nemetschek Group a développé une plateforme collaborative conforme aux directives du mandat BIM britannique en faveur d’un Common Data Enviroment (CDE) et qui fait avance l’industrie AEC grâce à la numérisation de toutes les données des projets. Ceci inclut notamment les modèles, plans et documents connexes.

Source: B1M

Termes associés: TIM

Coordinateur BIM
Suivi et exactitude des données de projet

Le coordinateur/la coordinatrice BIM est chargé(e) du suivi et de l’exactitude des prestations de planification spécifiques à BIM.

Le coordinateur/la coordinatrice BIM a pour mission de garantir la qualité du modèle en accord avec le/la BIM Manager. Il/elle signale directement les erreurs de données à une personne chargée de les traiter, de façon à ce qu’elles soient rapidement corrigées. Les projets pouvant varier en termes de tâches et d’ampleur, il est indispensable de définir et de délimiter cela précisément dans le plan de gestion du projet.

Termes associés: Plan de gestion de projet BIM, BIM Manager

Digital Twin
La fusion entre le monde numérique et le monde réel

Un digital twin - jumeau numérique - est une réplique numérique d’un objet réel.

Un jumeau numérique (Digital Twin) représente un objet réel dans un monde numérique. Ils sont constitués de données et d'algorithmes et peuvent être liés au monde réel via des capteurs. Le Digital Twin nait d’une idée de produit fixe et sert de modèle virtuel lors de sa fabrication. Il continue à grandir tout au long du processus de mise au point du produit et demeure inséparable du produit tout au long de son cycle de vie. Les jumeaux numériques créent une plus-value au-delà de la pure interconnexion et font fortement avancer de nombreuses mégatendances intersectorielles, notamment : Industrie 4.0, Internet of Things (IoT) ou Smart Cities.

Exemple : Lors de la phase de conception, le jumeau numérique permet de tenir compte et de mettre en œuvre des exigences produit complexes sans avoir à créer d’objets réels tels que des prototypes. Il permet également de réaliser différents tests et simulations virtuellement.

Source: Bigdata

Termes associés: Internet of Things

Digitalisation
Le virage digital - la nouvelle révolution industrielle

La digitalisation/numérisation de la mégatendance est comprise comme le changement des procédures et des processus provoqué par l'utilisation des technologies numériques.

Fondamentalement, la numérisation se réfère à la conversion d'informations analogiques en formats numériques. Les procédures et les processus sont modifiés grâce à l'utilisation des technologies numériques.

En fait, la numérisation n'est qu'un terme générique pour un certain nombre d'autres mots clés, dont Industrie 4.0, Transformation numérique, Internet des objets, Villes intelligentes ou Intelligence artificielle.

La mégatendance est également une préoccupation particulière dans le secteur de la construction. Grâce au Building Information Modeling (BIM), toutes les étapes du processus de planification et de construction sont enregistrées numériquement, combinées et mises en réseau, de sorte que toutes les parties concernées ont accès à tout moment à des données actualisées.

Les avantages décisifs de la numérisation dans la construction sont notamment les suivants

  • Réduction des erreurs et des coûts de processus
  • Augmenter la productivité du travail
  • Une orientation plus forte vers le client
  • Une qualité de produit supérieure

Source: Gabler

Termes associés: Building Information Modeling, Internet of Things, Artificial Intelligence, Industrie 4.0

Double mur
Système mural : Double mur

La Double mur est composée de deux plaques préfabriquées en béton armé reliées par des poutres en treillis.

La Double mur est un système mural à éléments semi-ouvrés avec une armature longitudinale et transversale dans les deux coques et une liaison par des poutres en treillis. Une fois montée, la Double mur est remplie avec du béton coulé sur le chantier.

Termes associés: PLANBAR, Mur massif, Mur thermique, Mur en couches

Elementplan
Des plans de fabrication sur simple pression d’un bouton

Le Elementplan associe la conception 2D et la modélisation 3D et génère automatiquement des documents de fabrication.

PLANBAR offre une synthèse idéale et unique de travaux orientés sur des modèles et des plans. Le Elementplan sert à générer des documents de fabrication de façon automatisée, à partir d’un modèle avec des géométries, une armature, des pièces de montage, etc. Le travail est donc effectué sur le plan en 2D et le modèle en 3D est automatiquement adapté en conséquence. Les modifications apportées au modèle sont directement reprises sur le plan. PLANBAR garantit la cohérence permanente entre le modèle et le plan.

Termes associés: PLANBAR

IFC
Norme ouverte pour les modèles BIM

IFC est l’abréviation de « Industry Foundation Classes » et désigne une norme internationale ouverte pour l’échange de données dans l’industrie du bâtiment.

IFC est l’abréviation de « Industry Foundation Classes ». Il s’agit d’un format ouvert de fichier de description numérique de modèles de bâtiments. Ce format ouvert permet de décrire et d’échanger, sans logiciel spécifique et indépendamment du fabricant, des informations importantes dans l’industrie de la construction et le Facility Management. Cet échange est effectué sous forme de modèle numérique de bâtiment, dont les propriétés et la structure précises sont prescrites par buildingSMART International (bSI), anciennement dénommée l’Alliance Industrielle de l’Interopérabilité (AIA).

Le format IFC est certifié ISO et dispose, pour la première fois avec la nouvelle version IFC4, de sa propre norme ISO.

Source: buildingSMART

Termes associés: Building Information Modeling, IFC4precast, buildingSMART

IFC4precast
Base de données universelle

IFC4precast est une base de données universelle de l’industrie des éléments préfabriqués en béton qui met fin aux problématiques liées aux interfaces.

La base de données universelle de la branche, IFC4precast est la première interface contenant des informations de modèles 3D, y compris des géométries complètes, pour la description d’éléments préfabriqués. En outre, des ID uniques définis permettent d'identifier ces éléments. IFC4precsat permet une collaboration efficace entre les systèmes TIM, MES et les installations de production. Elle permet également une réduction des temps de coordination et de gestion de l’ensemble des processus de planification, de production et de montage. Cette interface garantit une parfaite traçabilité du modèle et du cycle de vie du bâtiment en temps réel.

En qualité de premier développeur de logiciels de CAO, Precast Software Engineering met à disposition de ses clients une exportation complète des données IFC4precast via le TIM (Technical Information Manager).

Sous l’égide de l’entreprise BuildingSMART, les leaders du secteur de l’industrie des éléments préfabriqués en béton ont créé un groupe de travail commun ayant pour objectif d’encourager et d’accélérer l’échange de données au sein de la branche.

Termes associés: TIM, buildingSMART, Manufacturing Execution System

Industrialised Building System
Technique de construction utilisée en Malaisie

L’IBS est un terme utilisé en Malaisie pour désigner une technique de construction dans laquelle des composants sont fabriqués dans un environnement contrôlé, sur site, hors site, placés et assemblés dans des travaux de construction.

L’Industrialised Building System (IBS) désigne une technique de construction utilisée en Malaisie et dans laquelles des éléments de construction tels que des murs, des plafonds, des poutres, des piliers ou des escaliers sont fabriqués en production de masse, en usine ou sur le site de construction, et soumis à des contrôles stricts de la qualité. Le travail supplémentaire sur le chantier est ainsi minimisé autant que possible. IBS a pour objectif d’améliorer la qualité et la productivité dans la fabrication, de réduire les risques liés à la sécurité au travail, de réduire le recours à la main-d'œuvre étrangère et de diminuer les coûts globaux.

Source: New Industrialised Generation

Industrie 4.0
Interconnexion intelligente entre les machines et les opérations dans l’industrie

L’Industrie 4.0 se distingue par l’interconnexion croissante entre les hommes, le matériel et les machines dans l’industrie.

Après la mécanisation (Industrie 1.0), la production de masse (Industrie 2.0) et l’automatisation (Industrie 3.0), la progression de l’Internet des Objets et des Services dans la fabrication, a entraîné la quatrième révolution industrielle : l’Industrie 4.0.

L’échange et l’interconnexion sont des éléments importants de l’Industrie 4.0. Des machines intelligentes et interconnectées échangent directement des informations entre elles, en temps réel. Dans la « Smart Factory », des installations de production coordonnent les opérations et les délais entre elles et s’organisent de façon autonome. La production est ainsi plus flexible, dynamique et efficace. En outre, les machines communiquent directement avec les systèmes informatiques et les employés de l’entreprise.

L’Industrie 4.0 permet de fabriquer différentes variantes d’un produit sur une même ligne de production. L’interconnexion des différents systèmes et les techniques de fabrication récentes permettent de réagir rapidement à une modification de commande, ce qui rend l'industrie 4.0 très flexible.

Source: BDI

Termes associés: Internet of Things, Building Internet of Things

Information Delivery Manual
Description des méthodes de travail d’un modèle de données.

L’IDM définit une méthodologie d’échange d’informations entre les différentes parties tout au long d’un processus global.

L’Information Delivery Manual (IDM) est un manuel qui décrit les exigences en matière d’échange de données. L’IDM décrit essentiellement l’ampleur et les spécifications des informations qu’un rôle précis doit mettre à disposition dans un projet BIM à un moment précis ou pour un processus de travail précis.

Source: buildingSMART

Termes associés: Building Information Modeling, IFC

Information Technology Infrastructure Library
Ouvrages indépendants des fabricants, recensant les bonnes pratiques

L’ITIL est un ensemble d’ouvrages reconnus dans le monde entier et indépendants des fabricants, recensant les bonnes pratiques (« best practices ») en matière de management du système d’information.

La Bibliothèque pour l’infrastructure des technologies de l’information est une collection de procédures standards éprouvées dans les technologies de l’information. Sur la base de bonnes pratiques, des recommandations sont faites pour des processus, fonctions et rôles dans les technologies de l’information. Le but est d’optimiser les services IT grâce à une amélioration continue

Internet of Things
Interconnexion d’objets physiques et virtuels

L’Internet of Things veille à ce que des objets qui étaient auparavant utilisés dans connexion Internet, soient connectés à Internet.

L’Internet of Things, en Français, l’« Internet des Objets » désigne, dans l’environnement industriel, l’interconnexion des machines via Internet. Sur le réseau, les objets reçoivent une identité distincte (adresse) et sont dotés d’une intelligence électronique qui leur permet de communiquer via Internet et d’exécuter des tâches de façon entièrement automatisée. La communication des appareils entre eux est également appelée communication Machine-to-Machine.

Exemple : Un réfrigérateur dans un foyer, est équipé d’un détecteur qui commande des aliments, seul ou sur simple pression d’un bouton, lorsque le réfrigérateur est vide.

Source: Bigdata

Termes associés: Industrie 4.0, Building Internet of Things

Lean Management
Une plus forte orientation client pour une réduction des coûts plus conséquente

Le principal objectif du Lean Management est de coordonner l’ensemble des processus et activités de façon à éviter et à écarter les activités superflues

La traduction littérale du Lean Management est « gestion maigre » et désigne la rationalisation de la chaîne de valeur ajoutée. Cette méthode se distingue par une décentralisation et une réalisation simultanée et doit avoir pour objectif, en interne comme au sein des différentes entreprises, une plus forte orientation client pour une réduction des coûts plus conséquente. Le nombre maximal de tâches, compétences et domaines de responsabilité sera transféré aux travailleurs qualifiés qui contribuent à la valeur ajoutée réelle du produit sur la chaîne de la valeur ajoutée.

Source: Gabler

Termes associés: SMARTproduction, Lean Production

Lean Production
Utilisation économique des facteurs de production, en un minimum de temps

Lean Production désigne une procédure permettant d’éviter la surproduction, les délais de traitement trop longs ou les produits défectueux.

La « production maigre » décrit un concept qui permet de comprendre l’utilisation économique et en un minimum de temps, de facteurs économiques tels que le personnel, les équipements, la planification et l’organisation, dans le cadre de l’ensemble des activités de l’entreprise. La productivité des facteurs de production doit être optimisée par la biais du Lean Management et la qualité des produits améliorée. Ceci peut notamment être réalisé grâce à la suppression des stocks superflus ou à la réduction des capacités non exploitées et à la réduction des délais de traitement pour une quantité de production identique.

Cette procédure doit contrecarrer différents facteurs :

  • Surproduction
  • Longs délais de traitement
  • Production de produits défectueux

Grâce à l’utilisation du logiciel PLANBAR Software, un grand nombre de clients de Precast Software Engineering a déjà pu contrecarrer les facteurs susmentionnés. Grâce à une planification et une budgétisation précises en un temps record, l’entreprise BauMax basée au Chili a pu considérablement réduire ses délais de production, remédier aux manques d’informations et ainsi améliorer considérablement la qualité. La planification précise avec PLANBAR a permis à l’entreprise de déterminer précisément le besoin en matériau et d’éviter les coûts inutiles.

Source: Gabler

Termes associés: SMARTproduction, Lean Management, Sales Manager

Level of Detail
Degré d’avancement

Le Level of Detail (niveau de détail) définit les informations requises et le niveau de détail d’un modèle de bâtiment numérique.

Le Level of Detail ou Level of Development décrit le niveau de détail ou de développement des différents composants et du modèle global qui peut varier en fonction de la phase en cours et des exigences. En règle générale, un plan de déroulement du projet est défini. Outre une classification de 100 à 500, 100 étant le degré d’information le plus bas et 500 le degré d’information le plus élevé pour le modèle/l’objet en question, les différentes catégories sont les suivantes :

  • FSG 100 (Avant-projet)
  • FSG 200 (Planification préliminaire)
  • FSG 300 (Élaboration d’études d’autorisation)
  • FSG 400 (Conception détaillée)
  • FSG 500 (Documentation des objets)

Termes associés: Building Information Modeling, Level of Information, Plan de gestion de projet BIM

Level of Information
Informations alphanumériques sur les éléments de construction

Le Level of Information décrit le degré d’information d’un élément.

Le Level of Information est étroitement lié au niveau de détail des modèles et de leurs composants. Le LoI décrit la valeur informative d’un objet BIM à un moment opportun dans le projet. Une valeur informative élevée peut notamment être atteinte en joignant une fiche produit du fabricant ou un lien vers un site Web correspondant. Pour les différents disciplines spécifiques et acteurs du projet, la densité d’information des objets a une importance variable et doit être adaptée au but de l’échange et au destinataire.

Termes associés: Building Information Modeling, Level of Detail

Manufacturing Execution System
Une liaison efficace entre la gestion des commandes et le processus de production

Le MES permet l’intégration des processus de production dans le système ERP de l’entreprise. Il constitue le lien entre le pilotage des machines et les systèmes de la direction de l’entreprise.

Le Manufacturing Execution System (MES) fait partie d’un système de gestion des éléments préfabriqués et s’adapte aux processus. Il est donc responsable de la gestion de la production. Sa liaison directe avec les processus opérationnels garantit un contrôle de la fabrication en temps réel. Le MES enregistre les données des processus de fabrication afin de détecter les erreurs dans le déroulement et d’optimiser les processus. Grâce à la connexion des systèmes d’automatisation et à l’intervention directe des collaborateurs dans les processus de production manuels, le MES permet d’intégrer les processus de production dans le système ERP de l’entreprise.

Mechanical, Electrical and Plumbing
Installations techniques

Le terme MEP est utilisé dans les installations techniques et englobe l’ensemble des infrastructures des bâtiments.

L’abréviation uniforme MEP signifie Mechanical, Electrical and Plumbing et est désignée en français par « équipements techniques du bâtiment ». MEP décrit toutes les installations techniques d’un bâtiment qui permettent la bonne utilisation des bâtiments. Les équipements techniques du bâtiment englobent des sous-domaines tels que la conception du chauffage, des sanitaires, de la ventilation et de l’électrotechnique.

L’assistant MEP de l’entreprise Precast Software Engineering vous aide dans la conception des installations techniques des bâtiments et permet d’effectuer les modifications  directement dans le logiciel PLANBAR.

Source: ITGA

Termes associés: PLANBAR, IFC, IFC4precast

ModelViewDefinition
Transfert ciblé des éléments et paramètres requis

Une View définit une sélection ou un ensemble d’éléments et de données spécifiques d’un modèle global.

L’abréviation MVD (ModelViewDefinition) désigne une sélection ou un ensemble d’éléments et de données spécifiques d’un modèle global. Cette MVD définit ce qui doit être transféré. Toutefois, la perception des utilisateurs joue un rôle important. Par exemple, la perception d’un pilier d’un architecte de structure est différente de celle d’un architecte. Outre l’ensemble d’éléments contenu, la ViewDefinition permet également de définir sous quelle forme et avec quelles informations les éléments seront représentés, et donc la façon dont ils seront transférés.

Termes associés: IFC, buildingSMART

Modélisation paramétrique
Modélisation paramétrique

Dans la modélisation paramétrique, les propriétés d’un objet sont définies par des paramètres, le modèle peut donc être totalement modifié jusqu’à la fin.

Outre la modélisation géométrique dans laquelle la représentation graphique d’objets 3D est possible grâce à des méthodes mathématico-analytiques sur l’ordinateur, la modélisation paramétrique permet de modifier la forme grâce à des paramètres variables. Les propriétés de chaque objet modèle sont définies par des paramètres et permettent à l’utilisateur CAO de modifier directement le modèle. Le modèle reste modifiable jusqu’à la fin, ce qui permet une modification ultérieure des objets.

Source: Maxon

Mur en couches
Système mural : Mur en couches

Les murs sandwich sont composés de deux coques de béton armé maintenues l’une à l’autre par une armature.

Le Mur en couches est un Mur massif isolé, composé de deux couches de béton armé et d’une isolation entre les deux couches. La liaison entre les deux coques est assurée par une armature (Schöck Combars).

Termes associés: PLANBAR, Double mur, Mur massif, Mur thermique

Mur massif
Système mural : Mur massif

Le Mur massif peut être utilisé comme élément porteur ou non porteur et est entièrement fabriqué dans l’usine de préfabrication.

Le Mur massif est un élément mural entièrement fabriqué dans l’usine de préfabrication. Il a fabriqué en un cycle de production et comporte, en fonction des besoins, une ou deux couches d’armature. Il n’est pas nécessaire de le remplir de béton coulé sur le chantier.

Termes associés: PLANBAR, Double mur, Mur thermique, Mur en couches

Mur thermique
Système mural : Mur thermique

La Mur thermique est un prémur qui relie deux coques de béton avec des poutres en treillis ou des connecteurs thermiques.

La Mur thermique est une construction murale hybride composée de deux coques de béton reliées l’une à l’autre par des poutres en treillis ou des connecteurs thermiques. Une couche isolante est insérée entre les deux coques. Sur le chantier, la zone entre les coques est remplie de béton coulé.

Termes associés: PLANBAR, Double mur, Mur massif, Mur en couches

Off-Site Construction
Fabrication à l’écart du chantier

L’Off-Site Construction décrit la fabrication d’éléments ou de composants de construction loin du chantier.

On entend par « Off-Site Construction » la conception, la construction et l’achèvement d’éléments ou de composants d’un projet de construction loin du chantier. La fabrication est généralement effectuée dans des usines construites à cet effet et les éléments finis sont ensuite directement transportés sur le chantier puis montés sur place. En raison de la mise en œuvre de techniques « off-site », la construction plus rapide et efficace génère un gain de temps considérable. Cela permet également d’atteindre une sécurité et une qualité plus élevées tout en réduisant les temps d’arrêt et les déchets.  L’Off-Site Construction » est idéale pour les éléments de construction récurrents, fabriqués en gros volumes, ou pour les produits exigeant des environnements industriels spécifiques.

Source: Designing Buildings

Termes associés: On-Site Construction

On-Site Construction
Fabrication sur place

L’on-site Construction décrit les travaux qui peuvent être effectués directement sur le chantier.

L’On-Site Construction décrit, contrairement à l’Off-Site Construction, des travaux qui seront effectués sur le chantier. La construction « On-Site » est généralement plus laborieuse et plus longue mais elle réagit de façon plus flexible aux modifications à apporter sur place.

Termes associés: Off-Site Construction

Operational Technology & Information Technology
IT et OT sont étroitement liées

L’IT (Technologie de l’Information) fait partie du niveau organisationnel et comprend également l’orientation commerciale. L’OT (Technologie opérationnelle) est orientée sur le processus de fabrication.

La technologie opérationnelle (OT) désigne la matériel et les logiciels qui détectent, contrôlent et provoquent une modification grâce à la surveillance et/ou au contrôle directs d’appareils physiques, de processus et d’évènements dans l’entreprise. Des exemples d’OT sont notamment la gestion des processus ou l’automatisation.

La technologie de l’information (IT) désigne tout le spectre des technologies de traitement des données. Ceci inclut notamment les logiciels, le matériel, la technologie de communication ainsi que les services qui y sont associés.

Suite à l’importance croissante de l’IoT, les appareils physiques sont de plus en plus connectés à des réseaux, raison pour laquelle l’IT et l’OT se mêlent souvent et rendent une distinction équivoque, impossible.

Source: Gartner

Termes associés: Internet of Things

Overall Equipment Effectiveness
Taux de rendement global

Le taux de rendement global compare le résultat obtenu à la performance potentielle de la machine de production.

L’Overall Equipment Effectiveness (taux de rendement global) compare le résultat obtenu à la performance potentielle de la machine de production. Cela inclut non seulement la performance réalisable mais aussi la qualité du résultat.

Termes associés: PLANBAR

PLANBAR
Conception CAO efficace

PLANBAR est une solution CAO efficace et dédiée à l’industrie des éléments préfabriqués en béton, de la maison Precast Software Engineering.

PLANBAR est la solution CAO complète pour la conception industrialisée et de haute qualité d’éléments préfabriqués, de la société Precast Software Engineering. Ce logiciel allie les avantages de la modélisation tridimensionnelle et un excellent traitement des plans. En tant que solution intégrée PLANBAR réunit des travaux orientés sur un modèle et sur un plan en 2D et 3D et offre une fourniture de données fiable pour la production.

Qu’il s’agisse de plafonds, de murs ou de façades, PLANBAR vous accompagne dans la conception de tous les éléments préfabriqués plats grâce à des fonctions bien étudiées et à des automatismes spécifiques. Le logiciel permet de concevoir, simplement et rapidement, des éléments préfabriqués complexes. La technologie unique de plan d’éléments permet de générer des plans de production sur simple pression d’un bouton.

Termes associés: Elementplan, Sales Manager, TIM

Plafond TT
Système de plafonds : Plafond TT

La Plafond TT est fabriquée sous forme d’élément semi-fini pour être remplie de béton coulé sur place ultérieurement.

La Plafond TT est un élément constructif en béton armé et est principalement utilisée dans la construction industrielle pour les charges lourdes et/ou les grandes portées. La coupe transversale est égale à deux profilés en T assemblés. La plupart du temps, la Plafond TT est utilisée comme élément de plafond, dans certains bâtiments, elle est également utilisée comme élément de façade.

Termes associés: PLANBAR, Plafond d'elements, Plafond massif, Plafond de corps creux, BubbleDeck

Plafond d'elements
Système de plafonds : Plafond d’elements

La Plafond d’elements est un plafond en éléments de béton préfabriqués avec ajout de béton coulé sur place.

La Plafond d’elements est un système de plafond semi-préfabriqué avec poutres en treillis et ferraillage en acier doux ou armature de précontrainte. Elle est composée de panneaux de plafond en béton armé, grand format préfabriqués, de 5 à 8 cm d’épaisseur et est rempli de béton coulé sur le chantier.

Termes associés: PLANBAR, Plafond massif, Plafond de corps creux, BubbleDeck, Plafond TT

Plafond massif
Système de plafonds : Plafond massif

La Plafond massif est un élément de construction en béton entièrement fabriqué dans l’usine de préfabrication

La Plafond massif est un système de plafonds préfabriqué avec une armature longitudinale et diagonale. L’armature nécessaire à la tenue au montage et au montage final est déjà montée en usine. Une Plafond massif est composée de béton ou de béton armé et se distingue par sa durabilité et sa résistance.

Termes associés: PLANBAR, Plafond d'elements, Plafond de corps creux, BubbleDeck, Plafond TT

Robotic Process Automation
L’intelligence artificielle imite les interactions humaines

La Robotic Process Automation est une technologie d’automatisation des tâches récurrentes et basées sur des règles, exécutées par une intelligence artificielle.

La Robotic Process Automation (RPA) ou automatisation des processus robotiques, décrit une forme émergente de technologie d’automatisation des processus métier basée sur la notion de robots logiciels numériques. La RPA imite les activités d’un être humain lors de l’exécution d’une tâche d’un processus. La RPA peut prendre en charge des activités de routine dans une entreprise industrielle et augmenter la qualité du processus. Ceci permet de réduire le nombre de collaborateurs requis pour le processus et d’aumgenter la qualité du processus

Source: McKinsey

Termes associés: Artificial Intelligence

SMARTproduction
Une production sans papier

En SMARTproduction, les plans de production au format papier sont remplacés par des dispositifs d’affichage numériques en production.

La SMARTproduction décrit le remplacement des plans de production classiques au format papier peu pratique, par des dispositifs d’affichage numériques tels que des vidéoprojecteurs ou des écrans industriels. La visualisation numérique et la reproduction de plans sur simple pression d’un bouton permet une édition confortable de plans de production au niveau du poste de production et garantit ainsi une optimisation des cycles de production. La reproduction numérique des plans offre de nombreux avantages, notamment une réduction du taux d’erreur, un gain de temps considérable ainsi qu’une méthode de travail plus économe en ressources.

Le projet SMARTproduction a été mis sur pied par les sociétés Precast Software Engineering et RIB SAA Software Engineering et enregistre déjà deux projets de référence réussis, réalisés avec les grandes entreprises de construction d’éléments préfabriqués, Oberndorfer Betonwerke et Maba Fertigteilindustrie.

Termes associés: Lean Management, Lean Production

Sales Manager
Calcul basé sur un modèle

Le Sales Manager permet de créer et de traiter rapidement des offres sans connaissances préalables en CAO.

Le Sales Manager offre la possibilité de passer rapidement de l’offre à la commande et constitue donc l’outil commercial idéal. Sur la base de PLANBAR,le Sales Manager calcule automatiquement, rapidement, simplement et précisément les quantités à partir du modèle de bâtiment, établit des listes ainsi que des rapports graphiques et transfert les données à un programme de calcul.

En outre, le Sales Manager propose un aperçu attrayant et précis qui peut être transmis au client au format 3D PDF. L’utilisation du Sales Manager est si intuitive que vous pourrez créer un modèle 3D sans connaissances en CAO.

Termes associés: PLANBAR

Single Source of Truth
Gestion des données par une source centralisée

La Single Source of Truth doit s’assurer que certaines données ont uniquement une source officielle qui est ensuite utilisée par des consommateurs de données.

La Single Source of Truth, en Français « unique source de vérité » structure des modèles d’information et les données afférentes de sorte que chaque élément de donnée soit créé avec précision une fois. Cela signifie que pour chaque élément de donnée, il n’existe qu’une seule source principale. Quelle que soit l’origine de l’accès aux données, la connexion est toujours établie avec cette unique source principale. La cohérence des données est assurée et la création de copies incohérentes est évitée.

Source: BIMplus

TIM
Plaque tournante de données

Le Technical Information Manager met à disposition, de façon centralisée et sur la base de modèles 3D, des fonctions d’information et de conception pour tous les secteurs de l’entreprise.

Le Technical Information Manager (TIM) met à disposition, de façon centralisée et sur la base de modèles 3D, des fonctions d’information et de conception pour tous les secteurs de l’entreprise. En tant que plateforme d’intégration, elle relie les systèmes de production « CAO », « ERP » et les terminaux mobiles. Le TIM permet ainsi d’accéder aux données de projets planifiés dont la structure et le statut ne sont pas encore détaillés.

Termes associés: mTIM, PLANBAR

Universally Unique Identifier (UUID) / Globally Unique Identifier (GUID)
Identification univoque d’objets

L’Universally Unique Identifier ou Global Unique Identifier est un numéro d’identification international unique pour l’identification univoque d’objets.

Les deux termes UUID (Universally Unique Identifier) et GUID (Globally Unique Identifier) ont sensiblement la même signification. La seule différence réside dans le fait que le GUID est une transposition de l’UUID spécifique à Microsoft.

Ce numéro d’identification universel et univoque est composé de 32 caractères répartis en 5 blocs et attribués à chaque objet d’une banque de données. Le nombre de combinaisons différentes en résultant exclut la possibilité qu’un numéro soit attribué plusieurs fois. Cela permet une identification univoque des objets au sein d’une structure. Un Unique Identifier rend impossible, contrairement à d’autres ID d’objet possibles, toute conclusion concernant le type ou la propriété de l’objet représenté car il ne s’agit pas d’une numérotation codée sur la base de paramètres, mais d’un numéro généré de façon totalement aléatoire.

Termes associés: Building Information Modeling

Value Proposition
Promesse de plus-value

La Value Proposition décrit la valeur promise par une entreprise à ses clients, au-delà du produit.

Le terme Value Proposition ou proposition de valeur ou promesse de plus-value décrit la valeur/l’avantage qu’un produit ou un service d’une entreprise offre à l’utilisateur. Cette valeur peut être quantitative (par ex. prix, performance) mais aussi qualitative (par ex. expérience client) et va au-delà du simple produit.

Precast Software Engineering propose, en contrepartie d’autres solutions logicielles, une performance 4 fois supérieure grâce à une conception d’éléments préfabriqués hautement automatisée, des plans de production automatisés et la synthèse idéale de la 2D et de la 3D. L’utilisation de programmes tels que l’Assistant MEP ou l’Assistant IFC permet un gain de temps considérable de 50 %.

Termes associés: PLANBAR, Building Information Modeling, Mechanical, Electrical and Plumbing, IFC

buildingSMART
L’association à l’origine du BIM

L’association buildingSMART développe des normes ouvertes et des spécifications pour la méthode de travail BIM.

L’association buildingSMART International se scinde aujourd’hui en différentes organisations nationales et est représentée en Allemagne par l'association buildingSMART e.V.. buildingSMART développe des normes ouvertes en matière d’échange d’informations et est notamment couverte par le modèle de données IFC.

Dans le même but de numériser l’intégralité du processus de conception, d’exécution et de gestion des bâtiments et de les mettre à la disposition de tous les intervenants, buildingSMART développe et définit des normes et prescriptions en matière d’élaboration et d’organisation des modèles de bâtiments. Cette initiative implique également de grands fabricants de logiciel du secteur du bâtiment, ainsi que des centres de recherche et de formation.

Sous l’égide de l’association buildingSMART, d’importants partenaires de l’industrie des pièces en béton préfabriqué, ont formé un groupe de travail pour encourager et promouvoir l’échange ouvert de données dans l’industrie des pièces préfabriquées. Les expériences de ce groupe de travail ont donné naissance à l’interface IFC4precast.

Source: buildingSMART

Termes associés: Building Information Modeling, IFC, IFC4precast, ModelViewDefinition, BIM Collaboration Format

mTIM
Système mobile de gestion des informations

L’application mTIM sert d’outil informatif mobile pour consulter des informations détaillées et des aperçus du projet en ligne et sur tous les sites.

Avec mTIM, vous profitez des avantages de l’outil d’information TIM (Technical Information Manager) en ligne et sur tous les sites, depuis votre tablette et votre Smartphone. Avec la version mobile du « Technical Information Manager », l’aperçu des projets, le modèle 3D et les informations détaillées de chaque élément de construction ainsi que le contrôle de l’état sont toujours à votre disposition. Vous pouvez également considérer mTIM comme votre compagnon mobile de chantier.

Termes associés: TIM